Le Roundup à dose infinitésimale engendre des lésions hépatiques et rénales

Le Roundup à dose infinitésimale engendre des lésions hépatiques et rénales

Conclusion des auteurs : « implications sanitaires lourdes de sens pour les populations animales et humaines »

GMWatch, Claire Robinson

    Selon une nouvelle étude révisée par des pairs et dirigée par le Dr Michael Antoniou au King College de Londres, à des doses extrêmement faibles (équivalentes à 50 milliardièmes de gramme de glyphosate par litre d’eau), des autorisés dans l’UE pour l’eau potable, le Roundup peut endommager le foie et les reins des rats.

lire la suite…