AVC : Aller chez votre coiffeur peut être risqué !

0 Flares 0 Flares ×

Un Homme de 45 ans a été victime en 2011 d’un accident vasculaire cérébral après s’être fait laver les cheveux chez son coiffeur.

Image d’illustration : aller chez le coiffeur peut être extrêmement risqué. Un risque rare d’AVC a été détecté en Grande Bretagne

Deux jours après ces soins capillaires, en plein rendez vous professionnel, il s’est effondré, inconscient. transporté de toute urgence au service de neurologie de l’hôpital de Brighton dans le sud de l’Angleterre, il s’est vu diagnostiqué un AVC.


Les médecins lui ont étrangement demandé s’il était allé dans un salon de coiffure dernièrement. Ce qui était bien le cas.
Les médecins ont estimés que lors du lavage des cheveux, le cou a été étiré, la nuque a été comprimée dans le bac, comprimant ainsi les vaisseaux passant à ce niveau et créant un ou plusieurs caillots qui sont ensuite allés obstruer une zone sensible du cerveau.

Après s’en être sorti après 3 mois d’hospitalisation, cet homme marche aujourd’hui difficilement avec une canne et ne pourra plus jamais pratiquer d’activité nécessitant une utilisation accrue de la vision (conduite …) car c’est cette partie du cerveau qui a été principalement touchée.

Des cas extrêmement rares

Sur les 10 dernières années, seuls 2 cas ont été répertoriés en Grande Bretagne et en Californie.
Toujours est-il, suite à un dépôt de plainte, il a touché 90 000€ de dédommagements en négociation directe, sans passer par la case justice, ce qui aurait été bien plus long et incertain !